Sainte-Gertrude / Saint-Géry

...paroisses de Gentinnes / St-Géry

Voici ci-dessous le résumé du message de notre évêque, Monseigneur Jean-Luc Hudsyn qui apporte les précisions nécessaires à la mise en  oeuvre au sein du Vicariat du Brabant wallon de dernières directives des Évêques de Belgique.  

Je nous souhaite de garder le regard levé vers le Christ en ces moments très durs et de garder l’espérance. N’oublions pas de continuer à prendre soin les uns des autres.

En union de prière

Patrick 

 

 

Message de Mgr Jean-Luc Hudsyn du lundi 23/03/2020

Résumé fait par et pour le Doyenné de Walhain

Suite aux directives des évêques de Belgique envoyées ce lundi 23 mars 2020 valables jusqu’au 19 avril au moins, notre Évêque a adressé une lettre à ses collaborateurs pour apporter quelques précisions nécessaires à leur mise en œuvre au sein du Vicariat du Brabant wallon.

  1. 1.Messe chrismale et semaine sainte

La messe chrismale sera célébrée dès que la situation le permettra. Quant à la semaine sainte – dimanche des rameaux y compris – l’évêque nous invite à la vivre dans nos lieux de confinement en développant des « liturgies domestiques » pour lesquelles des propositions sont disponibles sur le site du vicariat www.bwcatho.be/ (Voir l’article « Le Seigneur s’invite chez vous. Propositions pour prier à la maison » que l’on trouve sous l’onglet Accueil>Prière). D’autres suggestions de prière et de rites signifiants à vivre à domicile seront envoyées très bientôt par le Vicariat.

  1. 2.Sacrements et funérailles

Tous les baptêmes, communions, confirmations et mariages religieux sont reportés jusqu’à ce qu’il soit à nouveau possible de les célébrer. Le sacrement de réconciliation ne pourra être conféré pendant cette période. Il est toutefois possible, comme l’a récemment indiqué le Pape François « de recevoir le pardon de Dieu sans prêtre. Si tu ne trouves pas de prêtre pour te confesser, parle avec Dieu, il est ton Père, et dis-lui la vérité (…) et promets-lui : “Je me confesserai plus tard, mais pardonne-moi maintenant”». Les funérailles continueront à être célébrées dans une liturgie brève (pas de messe), en groupe restreint (10 personnes maximum) dans le respect des mesures de sécurité prescrites.

  1. 3.Sonnerie des cloches et ouverture des églises

Les cloches de nos églises sonneront à 20 heures pour nous associer aux marques de gratitude et d’estime de la population envers ceux qui s’investissent dans la lutte contre le coronavirus (médecins, infirmières et infirmiers, services de police et d'urgence, décideurs politiques et leurs administrations…). Les églises restent ouvertes pour la prière individuelle et le recueillement quand c’est possible. On veillera toutefois à ce que les « gestes barrières » contre la propagation du covid-19 y soient respectés.

  1. 4.Carême de partage pour Haïti 

Notre Évêque nous appelle à poursuivre, malgré le contexte, la solidarité avec les populations d’Haïti en versant notre contribution sur le compte bancaire d’Entraide et Fraternité (BE68 0000 0000 3434)

Dans la deuxième partie de sa lettre, notre pasteur nous encourage à rester créatifs au plan pastoral. Il y répercute les belles propositions d’initiatives rassemblées par les Services de la Vie spirituelle et de Communication de notre Vicariat dont nous pouvons nous inspirer. Elles sont toutes reprises sur le site du Vicariat dans l’article ci-haut renseigné (« Le Seigneur s’invite chez vous. Propositions pour prier à la maison »).

En même temps que sa bénédiction apostolique qui conclut sa lettre, Mgr Jean-Luc nous invite, en ces temps particuliers, à « vivre une générosité responsable ».

 

Chers voisines et voisins de Gentinnes Saint Géry.

 

Nous sommes dans une période de confinement partiel, d’interdiction de sortir à plus de deux ou pour des déplacements inutiles, pour éviter la diffusion d’un virus qui est particulièrement agressif en terme du nombre de contamination et de mortalité pour les plus faibles. Mais sortir par solidarité avec des personnes en difficulté est encore autorisé.

Les communautés paroissiales de Gentinnes et Saint-Gery n’ont jamais cessé d’être actives pour visiter les isolés et les malades mais ces œuvres de solidarité doivent être étendues en cette période difficile. Il faut cependant éviter les contacts directs surtout entre les générations. Il y a l’isolement de certains mais aussi des difficultés pour les familles confrontées à l’absence d’activité scolaire pour leurs enfants alors que les plus âgés ne peuvent plus, par sécurité, prendre la relève.

Alors nous souhaitons vous inviter à participer à un élan de solidarité exceptionnel mais qui pourra peut-être devenir habituel plus tard.

Nous vous proposons de nous communiquer vos difficultés, vos besoins d’aide, ainsi que vos disponibilités éventuelles pour solutionner ces difficultés en donnant un peu de votre temps :

-     Vous êtes une personne à risque suite à l’épidémie (au-dessus de 70 ans, faible ou malade), vous n’avez personne qui pourrait aider pour votre approvisionnement, préparez votre liste, téléphonez au numéro de tel 0467830381 (Patrick) ; Jean de Foy (071877950) ou envoyez un courriel à marleenlambert181 @ gmail.com et quelqu’un passera prendre votre liste à votre porte et déposera la marchandise et sa note également à votre porte. 

-      Vous n’êtes pas une personne à risque mais vous accepteriez d’aider à l’approvisionnement des personnes isolées dans notre zone (Gentinnes/ Saint-Géry), contactez-nous par téléphone ou courriel.

-   Vous avez des problèmes pour occuper vos enfants pendant cette épidémie suite à la suppression des cours, allez sur le site de vos paroisses http://www.stgérystegertrude.be/ des propositions d’activité y sont accessibles.

-        Vous n’avez pas de problème mais souhaitez, en cette période de chemin vers la lumière de Pâques, soutenir toutes les personnes impliquées dans la lutte contre cette épidémie et ses conséquences, allez également sur le site de nos paroisses où des propositions concrètes sont expliquées. Vous pouvez aussi passer dans votre église et coller sur un panneau votre post-it avec votre message (il y a des post-it sur place mais pas d’autre matériel à disposition par mesure sanitaire, venez avec votre crayon ou feutre).

Alors merci d’avance pour toutes vos initiatives et pour votre soutien à tous les gestes de solidarité possibles en ces temps difficiles.

 

PS : Si dans votre entourage vous connaissez quelqu’un qui serait dans le besoin, merci de le signaler à un des contacts indiqués ci-haut.

 

Pour nos communautés paroissiales

Le conseil paroissial

 

 

Pendant ce temps de confinement, on fait quoi ?

 

 

 

Chers communicateurs du Vicariat,

Chers responsables de Service,
 

Ce temps exceptionnel que nous traversons nous oblige à être créatifs pour pouvoir proposer aux chrétiens de nouveaux chemins de prière, de solidarité et de communion.

Des propositions foisonnent de partout dans ce sens, que nous avons rassemblées sur le site du Vicariat en trois articles pour :

Ces trois listes sont bien sûr non exhaustives... et nous ajouterons volontiers un lien qui vous paraîtrait nourrissant et que vous nous partagerez

 

Enfin, RCF a mis en place l'émission Serrons-nous les coudes qui passe tous les matins, de 9h à 10h. Ils souhaitent également connaître des personnes pouvant témoigner d'initiatives locales (solidarité, prière, santé, etc.). Pour les contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

 

Nous vous remercions d'avance pour votre collaboration !

Bien cordialement,


Le service de Communication

Vicariat du Brabant wallon
Service de Communication

Chaussée de Bruxelles 67 - 1300 Wavre

www.bwcatho.be

Cardinal De Kesel : « Nous restons en profonde communion les uns avec les autres »

17 mars 2020 par Sophie Delhalle

(c) Kerknet

Dans cette crise sanitaire liée au CoVid19 que traverse notre pays, le cardinal Jozef De Kesel a souhaité s’adresser directement aux fidèles à travers une lettre par laquelle il nous invite à vivre ce carême, chemin vers Pâques, en profonde communion. Et ce malgré la situation inédite de suspension de toutes les célébrations et eucharisties.

 

« Chers amis,

Des événements totalement imprévus peuvent parfois arriver. Des évènements dont on pensait qu’ils se produisaient jadis mais plus maintenant, et sûrement pas dans une société aussi développée que la nôtre. Rien n’est moins vrai. Le coronavirus nous place devant une évidence : nous sommes et restons des êtres fragiles, pas uniquement ici où là mais partout dans le monde.

La solidarité attendue aujourd’hui de tous, est, elle aussi, universelle. Personne ne peut se permettre une exception pour soi-même. En tant qu’Eglise, nous ne le pouvons pas non plus. Tout comme pour la pauvreté et la migration, il n’y a pas de solutions uniquement au plan local. Nous le savons bien, mais nous l’oublions fréquemment. Nous essayons de maintenir le problème en dehors de nos frontières, mais le virus ne connaît pas de frontières. La mentalité du « chacun pour soi » nous rend encore plus vulnérables. Nous sommes responsables les uns des autres à l’échelle mondiale. La terre est vraiment notre maison commune.

Cette crise du coronavirus intervient en plein carême au moment où de dimanche en dimanche, de semaine en semaine, nous nous préparons à Pâques. Il ne nous est plus possible de célébrer avec nos communautés respectives, même pas l’eucharistie le dimanche. On pourrait se dire : il aurait mieux valu que cela arrive à un autre moment, mais cela n’a pas beaucoup de sens. Certes, nous vivrons le carême cette année autrement, mais nous ne le vivrons pour autant pas moins intensément. Cela demandera de chacun de nous un effort supplémentaire et une plus grande créativité.

La préface du carême le qualifie de temps fait pour se donner davantage à la prière et pour témoigner plus d’amour pour le prochain. Nous ne pouvons plus nous rassembler pour prier ensemble, mais nous pouvons le faire seul, en famille ou dans nos communautés religieuses. C’est un temps de silence et de réflexion, avec une attention particulière pour l’Ecriture que la liturgie propose. Fort heureusement les médias, en particulier les médias religieux nous y aident.

Maintenant que tout doit se passer en silence, la préparation à Pâques reste aussi un moment de plus grande attention aux autres. D’abord bien sûr à l’égard de ceux qui sont atteints par la maladie, ceux qui les soignent et ceux s’efforcent d’endiguer la maladie par leurs recherches. Mais aussi pour ceux qui sont pauvres ou isolés, ceux qui fuient la guerre et la violence, pour tous ceux qui d’une façon ou d’une autre sont dans le besoin et frappent à notre porte pour obtenir de l’aide. Les collectes pour le carême de partage se tiennent habituellement en cette période, n’oublions pas non plus cette forme de solidarité.

Ces jours-ci nous allons devoir vivre un peu plus reclus, parfois en véritable quarantaine ou en cercle très restreint. Les célébrations et en particulier l’eucharistie nous manquerons. Ce sera une autre forme de jeûne. Mais ne croyons pas que nous sommes seuls. Nous restons en profonde communion les uns avec les autres : en communion de prière et dans une solidarité universelle. Et n’oublions surtout pas qu’en tout cela, le Seigneur nous reste proche. Il est en mesure de faire du temps présent un temps de grâce.

 

+ Jozef Cardinal De Kesel

Neuvaine de solidarité contre l’épidémie coronavirus

Chers amis,

Contre cet ennemi invisible qu’est le coronavirus, chacun a envie de faire quelque chose qui est à son pouvoir. Voilà une petite chose que nous pouvons tous faire : rejoindre une très grande chaine de prière et de solidarité contre le coronavirus organisée par les dominicains. Pour y participer, il suffit de suivre le lien suivant :

 https://priere.retraitedanslaville.org/neuvaine-solidarite-coronavirus/

Bonne dévotion !

Patrick

Calendrier

se_module_calendrier_94 - style=default - background=
<<   201903<20202 mars 2020 >20204   >>202103
lun mar mer jeu ven sam dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
94202003